21 févr. 2011

L'Apocalypse Quantique et L'Univers Holographe (en français sous-titré)

19 févr. 2011

Les chandelles à la flamme violette sont de retour !




Charmant outil pour accompagner tout
cheminement avec la Flamme Violette. 

Visualisation, rappel de présence, conscientisation,
décrets, méditations....


Si vous désirez avoir plus d'informations,
laissez-moi un petit mot sur 
divinecopine@gmail.com


Amour,
Jo

Prière pour l'Amour de Soi



Aujourd’hui, je m’accepte tel(le) que je suis, sans me juger.
J’accepte mon esprit tel qu’il est, avec toutes mes émotions, tous mes espoirs et mes rêves, ma personnalité, ma façon d’être unique.
J’accepte mon corps tel qu’il est, dans toute sa beauté et sa perfection.
Que l’amour que j’ai envers moi-même soit si fort que jamais plus je ne me rejette, ni ne sabote mon bonheur, ma liberté et mon amour.
Désormais, que chacune de mes actions, de mes réactions, de mes pensées et de mes émotions soit fondée sur l’amour.
J’accrois mon amour pour moi-même, jusqu’à ce que tout le rêve de ma vie soit transformé et que la peur et les drames cèdent la place à l’amour et la joie.
Que la puissance de mon amour pour moi soit assez forte pour briser tous les mensonges qu’on m'a programmé à croire, tous ceux qui mont fait croire que je ne suis pas à la hauteur, pas assez fort(e), pas assez intelligent(e), et que je ne men sortirai pas.
Que la puissance de mon amour pour moi soit si forte que je n’aie plus besoin de vivre ma vie en accord avec l’opinion d’autrui.
Jai une confiance totale en ma capacité à effectuer les choix que je dois faire.
Paré de mon amour pour moi je n’ai plus peur de faire face à quelque responsabilité que ce soit dans ma vie, ni à quelque problème dont je trouve la solution quand il se présente.
Quoique je veuille accomplir, puissé-je le faire avec la puissance de mon amour pour moi-même.
A partir aujourd’hui, je m’aime tellement moi-même que je ne fais plus rien contre moi.
Je peux vivre ma vie en étant moi-même et non en prétendant être quelqu’un d’autre dans le but de plaire à autrui.
Je n’ai plus besoin que les autres me disent du bien de moi, car je sais qui je suis.
Grâce à mon amour pour moi, je prends désormais plaisir à limage que me renvoie le miroir de moi-même. Qu’un sourire illumine mon visage et qu’il accroisse ma beauté intérieure et extérieure.
Je ressens un tel amour pour moi que ma propre présence m’est toujours un plaisir.
Je m’aime sans jugement car lorsque je me juge, il en résulte des reproches et de la culpabilité puis le besoin de me punir, de sorte que je perds de vue mon amour.
Je fortifie ma volonté de me pardonner en cet instant.
Je nettoie mon esprit de tout poison émotionnel et de tout jugement afin de vivre dans la paix et l’amour.
Que mon amour pour moi-même soit la force qui change le rêve de ma vie !
Armé de ce nouveau pouvoir dans mon cœur, le pouvoir de l’amour de soi, je transforme chacune de mes relations à commencer par celles que j’ai avec moi-même.
Je me libère de tout conflit avec autrui.
Je suis heureux (se) de passer du temps avec ceux qui me sont chers et je leur pardonne toute injustice encore ressentie en moi.
Je m’aime tellement que je peux pardonner quiconque ma blessé(e) dans mon existence.
Jai le courage d’aimer ma famille et mes amis sans conditions et de modifier mes relations de la façon la plus positive et la plus empreinte d’amour.
Je crée de nouveaux canaux de communication dans mes relations, de manière à ce qu’il n y ait plus de guerre de pouvoir, ni de perdant ou de gagnant.
Je peux travailler en équipe, pour l’amour, pour la joie et pour harmonie.
Mes relations avec ma famille et mes amis sont fondées sur le respect et la joie, afin de ne plus ressentir le besoin de leur dire comment penser ou se comporter.
Mes relations romantiques sont les plus merveilleuses.
La joie m’envahit chaque fois que je partage mon amour avec mon partenaire.
J’accepte les autres tels qu’ils sont, sans jugement, car lorsque je les rejette, je me rejette moi-même. Et quand je me rejette, on me rejette.
Aujourd’hui, je prends un nouveau départ.
Je recommence ma vie en ce jour avec la puissance de l’amour de soi.
J’apprécie ma vie, j’apprécie mes relations, j’explore la vie, je prends des risques, je suis vivant (e), je ne vis plus dans la crainte de l’amour.
J’ouvre mon cœur à l’amour qui est mon droit de naissance.
Je deviens Maître de la Gratitude, de la Générosité et de Lamour afin de pouvoir jouir de toutes les créations à tout jamais.


Ainsi soit-il!


Don Miguel Ruiz
Auteur de Les 4 accords toltèques, Pratique de la voie toltèque et La maîtrise de l’amour

11 févr. 2011

Silence, on vaccine.



"SILENCE ON VACCINE"  !

IMPORTANT :

L'ONF a  permis la sortie du documentaire sous condition qu'aucune  personne, aucun commerce,  ne puisse acquérir le film pour la revente.  De plus aucune  publicité ne sera faite pour faire connaître la sortie DVD.

Conséquemment la  population ne sera pas informée de la sortie  du documentaire. 



 À VOIR ABSOLUMENT SI VOUS AVEZ DES  ENFANTS

SORTIE DVD : 
"SILENCE, ON VACCINE "/  "SHOTS IN THE DARK"

http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965#
http://fantastiquephoenix.free.fr

10 févr. 2011

Protection pour dormir comme un bébé.





    
On me demande souvent comment on peut éliminer la lourdeur ou entités négatives de notre vie. Rappelez-vous que la «peur» vous enlève toujours votre pouvoir. Une attitude positive et dans l'Amour vous assure le succès dans vos démarches. 

 
    
Activités à faire les soirs avant de s'endormir:

   
1. Visualisez la flamme violette à partir de vos pieds, vous enveloppant. Dans cette flamme violette, la négativité que vous avez accumulée à travers vos pensées, actions, paroles et actes se dissipent. Remerciez.

    
2. Ensuite, visualisez l'épée
bleue flamboyante de l'Archange Michael. Demandez à Michael de vous libérer de toutes les formes pensées négatives, les entités et / ou des liens qui sont attachés à vous puis de sceller les cordons rompus dans l'Amour et la Lumière. Visualisez cette épée virevoltant autour de vous...  Remerciez Michael lorsque l'énergie se dissipe.

    
3. En suite visualisez une pyramide de lumière bleue au dessus de votre tête. Visualisez la tourner sur elle-même et prendre de l'expension j'usqu'à ce qu'elle vous enveloppe, votre lit, votre chambre, votre maison. Sachez que rien d'autre que vos propres sentiments / idées / énergies peuvent être présents dans cette pyramide. Affirmez: "Je Suis en Paix dans la sainteté de mon Essence Divine".
 
   
4. Appelez les maîtres ascensionnés, vos anges et vos guides. Demandez-leur de vous innonder de la lumière dorée de la conscience du Christ. Sentez-vous être enveloppé par et rempli de cette lumière dorée à chaque respiration. Vous êtes connectés à votre Essence Christique, célébrez et remerciez !

AU NOM DE DIEU PÈRE / MÈRE CELA EST !
Merci.

Beau dodo !
Amour,
Jo

Il arrive un moment où tout ce qui reste c'est Dieu...




Cela arrive dans la plupart des vies des gens plus d'une fois. Il est de ces moments où vous vous sentez totalement et complètement isolé. Il est de ces moments où vous vous sentez, non pas que personne ne vous entende, mais qu'il n'y a personne pour vous entendre. Vous êtes vraiment tout seul. Il n'y a personne d'autre, même quand il y a quelqu'un d'autre dans la pièce. Il n'y a rien de plus, même quand il y a beaucoup plus tout autour. Il n'y a que vous, même quand le monde vous entoure. Peut-être surtout quand le monde vous entoure, il n'y a que vous.


Oui, il arrive un moment où tout ce qui reste, c'est Dieu. Rien d'autre ne compte. Rien d'autre n'a aucun sens. Rien d'autre ne vous appelle, vous magnétise, ne demande votre attention - ou même ne la mérite.
Ce moment vient, il me semble, soit quand vous n'avez rien ou soit quand vous avez tout. Ce moment arrive quand tout le reste vous a été pris et il ne reste rien, ou lorsque tout vous a été donné et il n'y a rien de plus dont vous pourriez rêver.


Lorsque ce moment arrive, c'est un grande délivrance. Il s'agit d'un soulagement, un lâcher prise. Et pourtant, pour beaucoup d'entre nous, il y a toujours une infime partie de notre être qui aspire à la seule chose que beaucoup d'entre nous n'aient jamais eu: l'acceptation complète et l'amour inconditionnel.


Que quelqu'un m'aime juste comme je suis.


Nous n'avons pas pu trouver cela chez quelqu'un autre. Nous avons pensé que nous aurions pu le trouver chez quelqu'un d'autre, nous avons espéré que nous aurions pu le trouver chez quelqu'un d'autre, mais nous n'avons pas pu. Nous n'avons même pas pu le trouver en nous-mêmes. Et parce que nous n'avons pas pu le trouver en nous-mêmes, nous n'avons pas pu le donner à un autre et c'est pourquoi nous n'avons pas pu l'y trouver. Parce que nous ne pouvons trouver nulle part ce que nous n'avons pas pu placer quelque part, et nous n'avons pas placé l'acceptation complète et l'amour inconditionnel nul part. Nous ne pouvons même pas être d'accord avec la météo, pour l'amour de Dieu. Nous pouvons trouver quelque chose à nous plaindre au sujet de tout.


Et donc, nous cherchons ce qui n'est pas là, parce que tout ce que nous cherchons à trouver dans la vie doit avoir été placé là par nous. Si nous ne l'avons pas placé, nous ne pouvons pas le trouver. Ce que nous ne plaçons pas dans la vie, nous ne le trouvons pas, parce que nous sommes la Seule Source qui existe.


Si nous ne pouvons pas trouver le pardon dans nos vies, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là. Si nous ne pouvons pas trouver de la compassion dans nos vies, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là. Si nous ne trouvons pas la tolérance dans notre vie, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là. Si nous ne pouvons pas trouver grâce dans nos vies, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là. Si nous ne pouvons pas trouver la paix dans nos vies, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là. Si nous ne trouvons pas l'acceptation dans notre vie, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là. Et si nous ne pouvons pas trouver l'amour dans nos vies, c'est parce que nous ne l'avons pas placé là.


Toutes ces choses que nous devons placer dans la vie. Tout d'abord, dans notre propre vie, puis dans la vie d'autrui. Ou, pour certains, c'est l'inverse. Je tiens à dire pour la plupart d'entre nous, c'est l'inverse. Pour la plupart d'entre nous, il est presque impossible de nous donner ce que nous voulons le plus recevoir: le pardon, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la paix, l'acceptation et l'amour.


Pour la plupart d'entre nous, nous ne pouvons nous donner ces choses parce que nous en savons trop sur nous-mêmes. Nous pensons que nous sommes indignes de ces choses. Nous nous imaginons être autre chose que ce que nous sommes réellement. Nous ne pouvons pas voir la divinité que la Divinité elle-même a placé en nous. Nous ne pouvons pas voir l'Innocence. Nous ne pouvons pas voir la Perfection dans notre imperfection.


Parce que nous ne pouvons pas voir ces choses en nous, nous ne pouvons pas nous donner ce que nous voulons le plus recevoir. Pourtant, parce que nous ne sommes pas totalement aveugles à ce qui est bon et digne dans le monde, nous sommes souvent en mesure de voir ces choses dans d'autres. On peut souvent voir la Divinité dans d'autres. On peut souvent voir l'Innocence dans d'autres. On peut souvent voir même la Perfection dans l'imperfection des autres. Et alors nous pouvons donner aux autres le pardon, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la paix, l'acceptation et l'amour. Nous pouvons, mais la question est pouvons-nous?


Trop souvent, nous ne pouvons pas. Parce qu'à cause de nos propres blessures, nous ne pouvons pas guérir les blessures des autres. Et alors nous renions de notre monde des choses que notre monde a le plus besoin. Nous renions de notre monde le pardon, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la paix, l'acceptation et l'amour. Et quand nous les renions de notre monde, nous les renions de nous-mêmes - parce que ce que nous n'avons pas placé dans le monde, nous ne pouvons pas le recevoir du monde. Encore une fois, laissez la Nouvelle Golden Règle d'Or se répéter:


Ce que nous n'avons pas placé dans le monde, nous ne pouvons le recevoir du monde.


Il arrive un moment où nous nous rendons compte que nous sommes la Seule Source qui existe. Personne ne va nous donner ou donner au monde ce que nous sommes incapables d'obtenir du monde, et ainsi de nous. Pas pour très longtemps.


Le premier endroit où nous le découvrons est dans la relation avec l'autre. Ce que nous sommes incapables ou peu disposés à donner à l'autre, nous ne le recevrons pas de l'autre. Pas pour très longtemps. Si nous ne pouvons pas donner à la personne le pardon, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la paix, l'acceptation et l'amour... nous ne pouvons pas demander à la personne de nous donner ces choses. Car elles ne peuvent que donner ce que nous leur avons donné.
Nous nous imaginons que dans une relation l'autre personne a ce que nous n'avons pas, et par conséquent, qu'elle peut nous l'offrir. C'est la grande illusion. C'est une grande erreur. C'est le grand malentendu. Et c'est la raison pour laquelle tant de relations échouent. On imagine que l'autre va nous offrir le pardon, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la paix, l'acceptation et l'amour. On imagine que l'autre va nous offrir ce que nous ne pouvons pas lui offrir, et ce que nous ne pouvons même pas nous offrir à nous-mêmes. Et alors nous sommes en colère avec les autres. Et puis nous devenons en colère avec nous-mêmes. Et puis...


... nous nous rendons compte qu'il n'y a plus rien, mais Dieu. Nous nous tournons alors vers Dieu. S'il te plait Dieu, donne-moi le pardon, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la paix, l'acceptation et l'amour. S'il te plait donne-le moi, afin que je puisse le donner aux autres.
Le monde se rapproche rapidement de ce retournement. Nous arrivons à comprendre que Dieu est la seule Source Originale. Maintenant, tout ce que nous devons faire est donc de comprendre qu'il n'y a pas de séparation entre Dieu et nous. Lorsque nous saisirons enfin cette compréhension fondamentale, quand nous embrasserons enfin, cette vérité fondamentale, nous nous changerons, changerons nos relations, et changerons le monde.


Avant cela, nous ne le ferons pas. Et nous attendrons ce moment où nous nous rendrons compte que... il ne reste rien, mais Dieu. Espérons que nous atteindrons ce moment-là avant que nous le créions... d'une des manières les plus brutales possible: en détruisant tout le reste jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. En détruisant notre relation jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. En détruisant notre monde jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. En nous détruisant jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien.


Conversations avec Dieu contient une déclaration surprenante. C'est quelque chose que je n'ai jamais oubliée. Dieu dit: "Il n'est pas nécessaire de passer par l'enfer pour aller au ciel". Je nous invite tous à nous en rappeler. Je nous invite tous à accueillir une nouvelle notion de nous-mêmes et de la vie: non pas qu'il n'y ait rien d'autre à part Dieu, mais qu'il n'y a rien que Dieu.


Quand nous verrons Dieu dans chaque personne et dans toute autre chose, alors nous aurons abandonné nos illusions, nous nous serons écartés de nos imaginations enfantines, et nous traiterons tout et tout le monde comme si elle, ou il, était Divin. Et si vous ne pensez pas que cela changera votre vie et votre monde, pensez-y à nouveau.
Neale Donald Walsch